SNPTES Basse-Normandie

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Comité Technique : Demande de retrait de l’ordre du jour de l’examen des statuts de la COMUE

Caen, le 27 juin 2014

À : Monsieur Pierre Sineux, Président de l’Université de Caen Basse-Normandie

Objet : demande de retrait de l’ordre du jour du Comité Technique du 3 juillet de l’examen des statuts de la COMUE

Monsieur le président,

Depuis plusieurs mois, un nombre de plus en plus important d’instances (CNESER, conseils d’établissements, CT du CNRS et de l’INSERM) et d’organisations syndicales FSU (SNESUP, SNCS, SNEP, SNASUB, SNETAP) – CGT (FERC-Sup, SNTRS, CGT INRA) – FO (SNPREES – Sup’Autonome) – Solidaires (Sud Éducation – Sud Recherche EPST) – Sup’Recherche-UNSA – SNPTES demandent à l’État l’adoption d’un moratoire d’un an pour la mise en place de tous les regroupements d’universités et d’établissements d’enseignement supérieur.

En effet, ceux-ci sont élaborés selon un calendrier qui ne permet pas aux personnels et aux étudiants de s’emparer pleinement des enjeux qui y sont liés.

Le conseil d’administration de l’université de Caen a adopté le 23 mai une motion appuyant cette demande de moratoire par 12 voix pour, 1 refus de vote et 14 abstentions. La même motion a été adoptée par le CA de l’université de Rouen par 18 voix pour, 2 refus de vote et 7 abstentions le 20 mai et par le CA de l’université du Havre à l’unanimité le 5 juin.

Dans ces conditions, en conformité avec les prises de position des instances délibératives de nos établissements, nous vous demandons de retirer de l’ordre du jour du prochain Comité Technique du 3 juillet, l’examen des statuts de la COMUE.

Veuillez agréer, Monsieur le président, l’expression de nos salutations distinguées.

Les élu-e-s titulaires du Comité Technique de l’université de Caen